Musée archéologique de Namur

 
ArchrecadLe Musée archéologique, le premier musée de Namur, propose un ensemble de pièces archéologiques exceptionnelles, témoins de la vie quotidienne en Namurois de la Préhistoire à l'Époque mérovingienne.
 
Le 1er juin 1855, le Musée archéologique s'installe dans l’ancienne boucherie de Namur, la Halle al’Chair, prêtée par la Ville en échange de la gestion de la bibliothèque communale. Depuis 1849, la SAN exposait ses collections dans deux salles du Palais de Justice, rapidement devenues trop exiguës. En 1936, les pièces postérieures au VIIe siècle quittent la Halle al'Chair et sont exposées au Musée de Groesbeeck-de Croix, aujourd'hui Musée des Arts Décoratifs.
 
Les collections du musée sont représentatives de différentes périodes archéologiques :
  • pré- et protohistoire,
  • antiquité romaine,
  • époque mérovingienne.
 
La renommée internationale du musée provient de sa grande richesse en matériel romain tardif (IVe-Ve s.), livré entre autres par les cimetières de Furfooz, Samson, Spontin et Éprave, et mérovingien (VIe-VIIe s.). Le musée présente également une intéressante collection lapidaire de provenance régionale.
 
Malgré son cachet architectural, la Halle al'Chair se prête mal au fonctionnement d’un musée moderne. La Ville de Namur a décidé d’implanter le Musée archéologique dans les bâtiments de l’ancienne école des Bateliers, rue Saintraint. Ce transfert s’inscrit dans la volonté de constituer au sein de ce vieux quartier bien préservé, un pôle muséal et culturel qui établira des synergies entre le Musée archéologique, le Musée des Arts Décoratifs, la Maison de la Poésie, la Maison du Conte et le Musée Rops.