Hôtel de Groesbeeck-de Croix - Musée des Arts Décoratifs

MGCL'hôtel de Groesbeeck-de Croix - Musée des Arts Décoratifs reconstitue l'atmosphère d'une demeure aristocratique du Siècle des Lumières et expose des collections relevant des Arts décoratifs du XVIIe au XIXe siècle.
En 1936, le Musée des Arts Décoratifs s'installe dans l'hôtel de Groesbeeck-de Croix dont il porte alors le nom. Ancien ermitage de l'abbaye de Villers-en-Brabant, ce bâtiment est transformé en 1751 par l'architecte J.-B. Chermane à la demande du comte Alexandre François de Groesbeeck. Le marquis de Croix, son petit-fils, hérite de cet hôtel de maître qui est ensuite vendu à la Ville de Namur en 1935.
 
Les collections du début du XVIIe au XIXe siècle abordent plusieurs thèmes :
  • mobilier (namurois, liégeois ou français),
  • peinture,
  • sculpture (Delvaux, Le Roy, Richardot et Godescharles...),
  • céramique (namuroise, andennaise...),
  • orfèvrerie namuroise,
  • verrerie et cristallerie (Zoude et Vonêche). 
Chaque salon du Musée des Arts Décoratifs est enrichi d'un mobilier dédié et d'oeuvres d'art typique des demeures patriciennes du XVIIIe siècle.
La disposition des pièces révèle les préoccupations de l'aristocratie éclairée de l'époque : recherche du plaisir de vivre, de l’ostentation et de l’intimité tout à la fois. La décoration intérieure de style Louis XV est remarquable : escalier d'honneur, stucs, toiles peintes, cuirs dorés, tapisseries... À l'arrière du bâtiment, un jardin à la française d'inspiration baroque apporte une note de quiétude à l'harmonie de l'ensemble.