JeandeWasseige8 mai 2020
In Memoriam

Jean de Wasseige nous a quittés

 

Hommage à Jean de Wasseige, vice-président de la Société archéologique de Namur

 

Jean de Wasseige nous a quittés le 8 mai 2020.

Cette nouvelle a bouleversé tous ceux qui, quasi journellement, travaillaient étroitement avec lui au sein de la Société Archéologique.

Jean en était un pilier, l’un des acteurs les plus actifs, une référence permanente et cela depuis tant d’années.

Rien ne laissait présager sa fin et nous en sommes d’autant plus affectés qu’il a été à l’œuvre jusqu’au bout. Son départ laissera un grand vide et nous laisse à la fois immensément tristes et reconnaissants pour tout ce que Jean a fait pour la Société.

Jean était un passionné d’histoire, d’art et des objets témoins du passé. La société correspondait en tout point à ses passions et il s’y consacrait sans compter.

Son investissement était sans limite. Membre du conseil d’administration, aucun dossier ne le laissait indifférent, qu’il s’agisse des décisions en matière de conservation ou de gestion. Il intervenait dans le débat avec mesure, un bon sens jamais démenti et la passion de vouloir faire progresser la société.

Il participait à toutes nos réunions de bureau et témoignait à chaque fois d’une connaissance pointue des objets dont la société assure la conservation. Il était aussi vice-président de la société et apportait ses précieux avis au conseil d’administration assurant aussi le remplacement du président chaque fois qu’il était sollicité.

Mais sa grande mission, c’était l’organisation des conférences et des excursions de la Société. Il le faisait passionnément, assurant tous les rôles, celui d’organisateur, de gestionnaire et d’accompagnant. Les excursions de la société étaient sans aucun doute l’un de ses fleurons. Il savait faire découvrir les endroits passionnants, parfois méconnus de tous et utiliser ses relations pour les ouvrir à nos membres. Les conférences étaient aussi un modèle du genre. C’est lui qui eut l’idée lumineuse de les assortir du talent des jeunes musiciens de l’IMEP.

Jean était surtout un homme dévoué, profondément généreux et fidèle en amitié.

Son intelligence, son humour et sa science de l’histoire et de l’art nous manqueront longtemps encore. Il est l’un des hommes grâce auxquels la Société archéologique a grandi et représente une référence reconnue dans la conservation des témoignages du passé.

Merci pour tout, Jean.

Nous ne t’oublierons pas. Repose en paix.

Cédric Visart de Bocarmé,
Président de la Société archéologique