Colloque 175e - affiche11.02.2021
Quel avenir pour les Cercles et Sociétés d'Histoire et d'Archéologie ?
Le colloque du 175e anniversaire de la SAN

 

Le monde culturel et patrimonial est en pleine mutation.Ces transformations profondes quant à notre vision du monde touchent aussi les sociétés savantes. Héritières de la recherche académique classique du 19e siècle, elles demeurent toutefois des acteurs importants dans le monde de la recherche. Pourtant, le statut et la reconnaissance des cercles et sociétés archéologiques sont de plus en plus précaires. L’objectif de ce colloque est de discuter de l’avenir de ces institutions, pour la plupart séculaires, en tenant compte de la situation actuelle, et d’ouvrir de nouvelles pistes d’actions et de développement. que par le passé

   
______________________________________________________
 
 
PROGRAMME
 
  • 9:00 Accueil
  • 9:15 Mot de bienvenue et rappel des enjeux du colloque, par Cédric VISART DE BOCARMÉ, Président de la Société archéologique de Namur

1ÈRE PARTIE : ÉVOLUTION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET LÉGISLATIF

 
Au cours de ces dernières années, la législation et l’organisation des autorités publiques ont considérablement évolué en matière de patrimoine. Nouvelle législation, nouveaux décrets, nouvelle organisation des administrations, … ont modifié, complété et complexifié le cadre régissant le fonctionnement des sociétés savantes. Des réorganisations internes, souvent importantes, ont été nécessaires pour intégrer ces bouleversements. Il convient de tenir compte de l’impact réel de ces changements pour envisager les perspectives d’avenir et mieux comprendre les attentes des institutions publiques.
 
 
  • 9:30 Les mutations constitutionnelles en Belgique. Prospective de l’évolution de la structure publique,par Christian BEHRENDT, professeur à l’ULg et à la KULeuven

  • 9:50 La réforme du « Code des sociétés » pour une bonne gouvernance. Quels impacts et quelles obligations pour le secteur ?,par Paul-Alain FORIERS, avocat à la Cour de cassation et professeur de droit des sociétés à l’ULB

  • 10:10 La politique culturelle en Wallonie : économie, politique et administration. Quelle place pour les Cercles et sociétés archéologiques entre Communauté française et Région Wallonne ?,par Nathalie NYST, professeur à l’ULB et Nathalie DEMARET, attachée à la Direction du patrimoine culturel de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • 10:30 Pause café

2e PARTIE : LES CERCLES ET SOCIÉTÉS ARCHÉOLOGIQUES FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS

 
Ayant identifié le nouveau cadre de travail au sein duquel les sociétés savantes sont amenées à évoluer au 21e siècle, il convient de cibler les défis qu’elles vont devoir relever. Afin de se (re-)positionner, il convient de se remettre en question et d’identifier ses forces et ses faiblesses. Face à cette évolution du cadre, les cercles et sociétés sont-ils en mesure de répondre aux nouvelles attentes des pouvoirs publics ?
 
  • 11:00 Le statut du secteur associatif et des initiatives d¹intérêt culturel de droit privé dans les politiques publiques de la culture, par Roland DE BODT, Directeur de recherches de l’OPC

  • 11:20 Vers une professionnalisation du secteur : gestion, stratégie et management des entreprises culturelles,par Alain DECROP, professeur à l’UNamur

  • 11:40 Table ronde et débat autour des deux premières parties du colloque.Réactions du secteur face à l’évolution du cadre.

  • 12:30 Pause repas

3ÈME PARTIE : DES CERCLES ET SOCIÉTÉS À LA HAUTEUR DES NOUVEAUX DÉFIS

 
Le nouveau cadre de travail est désormais connu, les attentes et les besoins des associations et des pouvoirs publics sont établis. Les sociétés savantes doivent avoir la possibilité de se projeter dans l’avenir. Comment faire face et s’adapter ? Il est temps pour le monde des Sociétés archéologiques de se trouver une nouvelle vision stratégique cohérente pour l’ensemble des acteurs de terrain et pour les bailleurs de fonds privés et publics. Cette prise de conscience doit entraîner une remise en question fondamentale de leur utilité, de leur orientation vers le passé ou vers le futur et de leur efficience.
 
  • 14:00 Une image mentale de la société savante,par Bruno COPPENS, humoriste belge

  • 14:10 Les sociétés savantes dans l’univers des musées, bibliothèques, centres de recherche, organes de médiation,... Entre concurrence et partenariat. Quel avenir ?,par François MAIRESSE, professeur à l’Université de Paris 3 - Sorbonne nouvelle

  • 14:30 Un projet sur le rôle et les activités des sociétés savantes dans le cadre du réseau européen ENRESSH (European Network for Research Evaluation in the Social Sciences and the Humanities),par Raf GUNS, Professeur à l’Université d’Anvers

  • 14:50 L’exemple de l’Association des archéologues portugais. Une success story ?,par Luis RAPOSO, Président de l’ICOM Europe

  • 15:10 Table ronde et débats : quelles solutions stratégiques, quelles pistes de redéfinition/réorientation ? Réactions du secteur.

  • 15:50 Credo des cercles et sociétés archéologiques,par Dominique ALLARD, Directeur à la Fondation Roi Baudouin

  • 16.00 CONCLUSIONS